La philo de Lau

7 raisons d’aller à « Plopsaland » sans les enfants

 

dragon6

Plopsaland est un parc d’attraction belge qui fait référence à des dessins animés pour les petits, l’ancien Meli park. C’est un peu le Disneyland local flamand: décors enfantins, parade minimaliste et attractions pour tous, le tout accompagné d’une musique débile qui vous suit partout dans tout le parc.

Mais voyons ce qu’on peut y trouver comme plaisir en y allant sans les enfants:

1. Vous payez votre entrée, 35 euros seul, 70 euros à deux. A celà, rajoutez 10 euros de parking si vous êtes venus en voiture. Votre buget-dépense peut s’arrêter là. Pas besoin de dire non à tout bout de champs pour acheter un menu Plop ou un donut géant en peluche. Pas de sac à dos rempli de sandwiches, mouchoirs en papiers, collation, boissons et doudou à garder à l’oeil.

2. Vous vous baladez avec une tête épanouie, vous êtes libre d’aller sur les attractions que vous voulez, quand vous voulez. Vous pouvez prendre un malin plaisir à regarder la tête désespérée des parents dans la file d’attente à côté de vous qui semble vous implorer de « Aidez-moi! » ou « Mais qu’est-ce que je fous là! »

SANYO DIGITAL CAMERA

3. Vous exprimez votre peur. Pas besoin de faire le fort devant les enfants. « Mais non, ça ne va pas vite! ». Vous êtes dans la file d’attente du « Dragon », vous prenez le temps de voir la tête des gens qui en sortent, vous vous rassurez en voyant des gamins de 8 ans qui ont l’air blasés de faire leur 5ème tour, vous leur demandez si ça fait peur et ils vous rassurent. Les rôles peuvent s’inverser, ce ne sont pas vos enfants. Dans l’attraction vous pouvez hurler votre frayeur et avouer que vous avez les jambes qui tremblent en sortant, fébriles.

4. Vous vivez un réel moment de romantisme dans les « parachutes ». Petit frayeur de départ quand vous vous élevez dans les airs puis baiser langoureux en surplombant la ville.

5. Vous vous moquez de Plop et ses amis sans avoir peur de choquer votre enfant. Vous vous embrassez dans les files d’attentes, vous rigolez des gens, vous vous amusez!

SANYO DIGITAL CAMERA

6. Vous réveillez votre propre enfant intérieur en dépassant vos peurs, en criant dans les attractions, en faisant monter l’adrénaline, en vous baladant main dans la main.

7. Vous en profitez pour vous retrouver avec votre moitié, ou vous-même si vous y allez seul. Vous philosophez sur votre vision de l’éducation, de l’amusement, du coût de la vie, de la fiabilité de la technologie. Vous retombez en enfance, le temps d’une journée, avant de retourner à votre état d’adulte quotidien.

Et vous, comment réveillez-vous votre enfant intérieur?

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :