La philo de Lau

Etre dispersé, bordélique et heureux

disperse

Tout d’abord je tiens à préciser que toute ressemblance avec des personnes réelles ne serait pas fortuite car oui, j’avoue, je me base sur mon expérience personnelle pour développer ce sujet que je connais parfaitement!

Commençons par le fait d’être dispersé. Qu’est-ce que ça signifie exactement?

Larousse: « s’abandonner à trop d’activités et ne s’appliquer efficacement à aucune, ne pas pouvoir se concentrer sur un seul objet. »

C’est exactement ça! Vous commencez quelque chose et puis, ô joie, un papillon passe et vous le suivez pour voir où il va… vous ne vous rappelez plus ce que vous étiez en train de faire mais ce n’est pas grave puisque vous avez 4500 idées à la minute et passez directement à autre chose. Et là, ô malheur, vous avez oublié de sortir du four votre poulet bio élevé en plein air et mort naturellement… etc., etc., etc,…

Et c’est comme ça tout le temps! Alors que faire?

Rien.

A un moment donné il faut savoir comment on fonctionne et commencer par l’accepter. Ensuite peuvent se mettre en place des petits rituels qui vont aideront et vous simplifieront la vie.

Si ce comportement vous rend malheureux, cherchez d’abord comment aller mieux au lieu de chercher à savoir pourquoi vous êtes comme ça. Qu’est-ce qui vous fait du bien? Comment mettre des priorités? Quel élément dans ma vie me disperse encore plus?

Si vous êtes dispersé vous avez sûrement tendance à être bordélique.

J’ai été bordélique pendant des années donc je sais de quoi je parle! La première chose à vous dire c’est que vous ne serez sans doute jamais une fée ou un lutin du logis… A moins d’en faire un métier comme certains coachs du rangement et de mettre à profit vos défauts, une fois encore il faut commencer par accepter d’être comme ça. Le plus difficile c’est pour l’entourage en général, qui ne comprend pas que vous mettiez une heure à trouver un papier ou que ça ne vous gêne pas de devoir faire tomber ce qui est sur votre lit pour trouver une place où dormir.

Cependant la vraie question à se poser est: dans quel mesure ce défaut me rend-il malheureux? Quand vous avez accepté que vous êtes comme ça et que vous voulez changer pour votre bien-être personnel (le faire pour les autres ne marche jamais très longtemps et renforce l’esprit de contradiction qui accentue le problème; esprit de rébellion contre l’autorité), il faut se mettre à chercher les solutions.

Vous aurez tout le temps de chercher le pourquoi du comment mais avant tout, cherchez à vous simplifier la vie.

A mon grand étonnement j’ai découvert qu’il existait des livres pour « apprendre » à ranger! (La magie du rangement de Marie Kondo, par exemple) Je n’aurais cru acheter ça un jour mais j’en avais marre de déplacer mon  bordel et de toujours dire « je dois ranger aujourd’hui ». C’est bien la preuve qu’il existe de solutions à tous nos problèmes mais qu’il faut d’abord oser les regarder en face et être prêt à changer. Je pensais que ces livres allaient être barbants mais en résumé il vous dit de tout jeter! Je vous conseille de vous pencher sur la question parce qu’au delà du rangement physique, se structurer dans la vie matérielle amène des changements internes profonds.

Etre dispersé et bordélique est donc souvent mal vu et critiqué mais ça révèle souvent des personnalités passionnées, créatives et aériennes. Faites-en ce que vous voulez mais si vous avez lu cet article et qu’il a résonné, ne pensez-vous pas qu’il serait d’exploiter votre potentiel, de vous accepter comme vous êtes et de changer ce qu’il y a à changer au lieu de chercher d’où viennent vos défauts?

N’hésitez pas à commenter ou partager vos expériences ici, ce blog est fait pour ça! 🙂

 

4 reflexions sur “Etre dispersé, bordélique et heureux

  1. Géraldine

    Comme d’habitude tu écris se que je pense, ce que je n’arrive pas à exprimé et même à acceptée. tu arrives à mettre des mots à faire des phrases parfaitement parfait. Je suis rassuré de ne pas être seule à être comme ça. merci pour ton soutien !!! Géraldine

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :