La philo de Lau

Santé moderne: mode d’emploi

Je ne sais pas vous mais moi je trouve qu’il est difficile de savoir comment prendre soin de sa santé aujourd’hui.

On nous dit que l’espérance de vie s’est considérablement allongée ces dernières années mais que la bouffe n’a jamais été aussi malsaine. Je me pose donc la question: Faut-il uniquement se nourrir de médicaments?

D’ailleurs, les cadavres ne se décomposeraient plus aussi vite qu’à l’époque, c’est donc une bonne nouvelle non?

J’essaye parfois de vivre sainement mais je me dis que mon corps risque de pourrir plus vite, qu’il est trop sain. Dans ce cas, je me fais une petite cure chimique pour reprendre un peu de punch.

Voici ma journée type:

Au matin, hamburger aux pastilles anti-vomitives du Mac Do avec une poignée de « frites qui ne pourrissent pas« . Le tout arrosé d’une bonne canette de coca pour décrasser mon tube digestif.

mac do

L’après midi je fais dans le soft. Quelques verres d’eau du robinet pour ne pas tomber enceinte puisqu’elle contiendrait des extraits d’hormones contraceptives des femmes qui la prennent déjà. Pourquoi aller dépenser de l’argent inutilement? Pour renforcer la contraception dans mon couple, je fais des tartines au Nutella à mon mari, ça rendrait les hommes stériles.

A 16h, pour rester jeune, je mange des barres céréales aux pesticides et engrais chimiques.

Au soir, je mange toujours une viande pour avoir ma dose d’antibiotiques. Avec tout ce qu’on donne aux animaux pour qu’il restent en bonne santé jusque dans notre assiette, je dois être immunisée contre beaucoup de maladies.

J’évite de faire du sport, ça peut rendre dépendant. Par contre, pour éviter de penser clairement et de ressentir quelques douleur que ce soit, je m’enfile une bouteille de rhum avec quelques lattes de cocaïne. A eux seuls ils contiennent du kérozène, du solvant et de l’anti-gel. Quoi de mieux avant d’aller se coucher… très tard, évidemment!

Quand je me sens trop mal, je vais chez mon médecin qui ne me conseille aucunement de changer d’hygiène de vie. Il me prescrit ce qu’il faut pour aller mieux.

J’ai mal au ventre, Motilium.

J’ai mal à la tête, Dafalgan.

Je suis fatiguée, vitamines chimiques.

Je suis déprimée, antidépresseurs.

Et s’il ne trouve pas ce que j’ai, il m’envoie chez le psy…

Alors, prendre ma santé en main?

Mais qui va engraisser le portefeuille de l’industrie pharmaceutique et celui de Mosanto…

 

 

Source image: http://www.nikopik.com/2013/01/un-menu-macdonalds-intact-apres-979-jours-a-lair-libre.html

4″/>

2 reflexions sur “Santé moderne: mode d’emploi

  1. Bage

    C’est sûr ! On ne sait plus à quel Saint se vouer ! Et on devient très anxieux et ça aussi c’est très mauvais…. Moi, je ne regarde plus à rien mais je m’écoute très attentivement. En gros, si je sens que c’est bon, c’est bon…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :